Mémoire

Posted by Mahina on 27/05/2007

Je me promène dans une mémoire qui ne m’appartient pas… mais je m’y sens si bien…
Je les regarde ces hommes qui partent le matin et reviennent le soir, noirs d’une dure journée de labeur; je vous suis sur ces charriots qui font des montagnettes dans ce plat pays.
Je vous imagine, vous les femmes, qui attendez, angoissées, que vos hommes remontent.
Je vous comprends, vous les enfants, qui aimeriez descendre avec votre père dans ce gouffre de la terre qui vous attire.
Je chante avec vous quand vous vous retrouvez le samedi soir pour oublier ces journées difficiles, heureux de partager rire, boissons et chansons.
Aujourd’hui, ne reste que des vestiges de ces temps, les montagnettes laissent la verdure prendre le dessus et dessinent des voluptes dans l’uniformité du paysage
Plat Pays, ta mémoire vient se fondre dans la mienne pour que j’apprenne à t’aimer………

terrilille.JPG

63 Comments