Chemin taillé dans la vie

Posted by Mahina on 06/12/2008
 Chemin de la Mature, en vallée d’Aspe, octobre 2008, (Vue du Relai au dessus d’Urdos…)
Partir en errance
sur un chemin taillé dans le roc
Chemin escarpé
dans une vallée aimée
chemin oublié
dans les vagues de ma vie
chemin espéré
dans l’arc en ciel du lendemain

56 Comments

  • Quichottine dit :

    Certains chemins sont plus difficiles que d’autres mais ils apportent tant de satisfactions, tant de joies, qu’on les parcourt sans crainte. Alors, on y revient, souvent, pour en retrouver les bienfaits.

    J’aime cet arc-en-ciel…

  • ABC dit :

    Chemin escarpé
    A ne pas négligé
    Chemin souhaité
    Lendemain apaisé !

  • illusion dit :

    lorsque tu pars ainsi, le temps ne s’écoule plus au même ryhtmes, car c’est toi qui détermine le rythme du temps,
    partir c’est d’une certaine façon revrire l’acte de naissance, c’est accorder plus d’importance à ce qui t’entoure, et ce qui t’entoure t’offre TANT qui serait passé inaperçu, jamais autant tu entreras dans le sourire des personnes rencontrées, ces visages arcs en ciel pour toi aussi………nous sommes sur le même chemin ……………celui de la vie car nous sommes conscients d’être des humains en vie,
    bon dimanche, les lauzes doivent briller

    • mahina dit :

      Entrer dans les sourires…. des visages arc en ciel… et ..les lauzes qui brillent… que des petits cailloux blancs: comme le départ précipité de l’isard, ou le chardon bleu rencontré au détour… Andamos en el camino….

  • krys dit :

    Dans le Vercors nous avons également ce genre de chemins taillés dans la roche, certains sont même devenus des routes empruntées par les voitures. Je peux t’assurer que c’est très impressionnant de circuler sur ces routes. J’en tremble encore !!!
    Je te souhaite un bon week-end

    • mahina dit :

      là, ça ne risque pas… sourire, sans être très étroit, il n’en est pas moins dangereux! et quand je vois des familles l’empreinter en « tennis »…je me dis « oulala…inconscience »… quand ce’st mouillé, la roche est vraiment glissante et l’à-pic impressionnant!

  • bernard dit :

    Superbe photo! Adiu

  • balaline dit :

    Il est le chemin du vertige
    Le sentier des brillances tant son sol réverbère
    Le chemin des oiseaux qui planent tout autour
    Les premiers pas dans la valse du vent
    Les premiers mots échangés dès l’aube et tous les parfums alentour….

    Merci Mahina, il me tarde tant que l’hiver soit fini ! bisous

  • souvienstoi dit :

    Chemin taillé dans la vie avec cette espérance formant les rides du temps que l’écho d’un coeur entend , voyage parfois sinueux mais qui aboutit au bonheur !  baisers tendresse ma tite souris

    • mahina dit :

      Si l’écho porté par cette paroi voyage jusque dans les coeurs espérés…. le voyage se fera…La route n’est jamais droite, mais elle arrive toujours…

      Baisers tendresse Poète de mon coeur

  • patriarch dit :

    Ce n’est plus de mon âge !!!! Bises !!

    • mahina dit :

      Le chemin n’est pas dur Patriarch… je t’assure, il suufit juste de faire attention… la prochaine fois, je le fais pour toi!

      Bisous à vous deux

  • juliette dit :

    ce roc, je le sens lisse et chaud sous ma main, il est ma force et ma contrainte, il est ma vie
    Bisous

  • je n’oserais jamais m’engager sur ce chemin taillé à même la montagne, et je t’envie d’être née là à mi-parcours des étoiles …

    • mahina dit :

      Mais si marieClaude, il est assez large, ouisqu’il laissait passé les boeufs qui tiraient les troncs…

      Et…………ah………si j’étais née là…………. mais tu as raison..ce’st une deuxième naissance…à 20 ans!

  • Patrick dit :

    En pleine rééducation, j’évite actuellement les chemins escarpés.
    Bonne soirée Mahina.

    • mahina dit :

      Pas besoin de ton bras, Patrick… tu ne risque rien, si tu ne t’approches du vide! Bisous, t’en es où dans ta ré-éduc? ça avance? surement!!

  • Sylvain dit :

    Je me disais que je reconnaissais mais pas vu de ci-haut.
    Une vallée d’Aspe qu’on a vraiment beaucoup aimé.
    J’aime bien le texte qui accompagne la photo.
    Très bon dimanche.

    • mahina dit :

      Tu sais, je ne suis pas sujette au vertige, mais pour prendre de belles photos de cet endroit, faut vraiment regarder où mettre les oieds…! et de l’autre côté, une superbe vue sur Urdos…

  • angel-uane93 dit :

    trés belle écrie d’un chemin qui est bien le tient bisous amitié à plus tard ma belle!

  • Sylviane dit :

    Oh mon dieu… j’en ai le vertige rien qu’à regarder d’ici !
    Bisous à toi et bonne semaine,

    Syl

  • aimée dit :

    Un chemin,taillé dans le roc,voilà la difficulté.
    On pense toujours a l’arc en ciel du lendemain,lorsque le coeur pleure,lorsque les yeux pleure,lorsque la vie pleure.
    Bisous Mahina au coeur mélancolique.
    Aimée

  • Ptitsa* dit :

    La route en contrebas serait tellement plus facile, mais par les hauteurs, ce sera tellement plus beau… 😉
    Dans la partie de droite, étonnant, je vois un dessin qui duplique presque la forme des branches de l’arbre ds la partie gauche, un peu comme une étoile ou les nervures d’une feuille , ou l’empreinte d’une patte d’oiseau…  j’aime bien quand tu affiches ainsi tes images en grand format. Bisous Mahina…

    • mahina dit :

      Je n’avais pas vu ces dessins dans la paroi… heureusement que tu es là pour m’ouvrir les yeux… sourire

      Bisous titcolibri

  • bleu-marine(chez souvienstoi) dit :

    aller toujours par le chemin le plus court…celui que nous a tracé la nature …mais souvent, on imagine que  chemin  est difficile : moi, je pense que c’est le difficile qui est le chemin !
    je t’embrasse

  • Hephaestion dit :

    Facile tu dis ? pas si évident on dirait ! 🙂 belle vue en tout cas ! Bises

  • scully dit :

    le chemin de la mature est une belle aventure… j’ai aimé cet endroit!

    poser l’empreinte de nos pas
    dans celle des sherpas
    et écouter les murmures…

    bisous mahina.

  • scully dit :

    hihi… je viens de montrer ta photo à bruno, il me dit « saleté de machin, j’y retournerai pas »… c’est poétique n’est-ce pas? à sa décharge, il a le vertige, tu l’auras compris!

  • Garoudesbois dit :

    c’est beau comme un appel à la belle solitude .. celle qui grandit et renforce l’âme ..

    un voyage initiatique en qq sortes .. qui me fait penser à celui-ci

  • Bonjour Mahina,

    C’était l’an dernier que je m’y suis promené pour la dernière fois, seul.  Il te renvoie l’humilité du labeur simple des hommes qui risquaient leur vie pour un tronc d’arbre.

    Et je suppose qu’il est mieux entretenu aujourd’hui que sous Richelieu.

    Bises du grillon

  • Le long du mur
    le chemin de ma vie
    au-dessus du vide

  • dourvac'h dit :

    Chère Mahina, on aimerait avoir la sérénité de cette falaise blanche captatrice de lumière… je te remercie de ta gentillesse et d’avoir pensé à me rendre visite en ces temps de noël… J’essaierai d’être moins négligent dorénavant dans mes marques d’ Amitié.

    Tes photos toujours aussi romantiques… et un poème « à la hauteur »… Bises et à très bientôt !

  • Francis dit :

    2009 Mahina
    Bisous
  • très beau ton blog, les montagnes en toile de fond nous font rêver!@ bientôt

  • Francis dit :

    Je n’aurais pas pû prendre cette photo.
    Trop de vide au-dessous.

    Je te souhaite une bonne fin de journée Mahina.
    Bisous

  • DD dit :

    ahhh j’ai de suite reconnu le chemin de la Mature … beau souvenir avec escaladeurs sur la voie astérix http://les-mouettes-17.over-blog.com/article-21690369.html

    bonne soirée

    • mahina dit :

      Je suis allée voir ton article. Si beau chemin taillé! mais pense-t-on à ceux qui ont travaillé ici, puis tiré les troncs pour la marine royale? maintenant, l’on se promène…

      Merci DD pour ta visite