UBUNTU

Posted by Mahina on 01/03/2010
Ubuntu*…


On ne peut-être humain qu’à travers les autres. Nous faisons partis d’un tout, d’un groupe plus vaste. Inextricable. Le groupe est l’individu. Ce qui veut dire qu’on est jamais seuls, mais aussi que, quand on fait du mal à quelqu’un, on se fait du mal à soi-même.

ça signifie le solidarité, le respect, l’amour fraternel, la compassion et l’empathie.


(* mot d’origine Zoulou)

Déon Meyer

Photo Marie

65 Comments

  • patriarch dit :

    Et c’est bien vrai, ce qui arrive à notre voisin, peut nous arriver un jour, alors l’entraide du temps passé recréons la !!! Belle journée avec bises !

    • mahina dit :

      L’entraide se retrouve lorsque il y a des moments de catastrophes comme ces jours passés, et heureusement!!

      Bisous à partager

  • delphi64 dit :

    Bonjour Mahina, oui le malheur frappe importe qui et importe ou, nous sommes égaux devant ces aléas de la vie.
    Ubuntu est également le nom donné à un système informatique basé sur Linux.
    Bises et à bientôt.
    Amicalement.

    • mahina dit :

      j’en apprends tous les jours… il faut dire que linux…je trouve cela tellement compliqué que je l’ai viré d’un ordinateur….

      Bisous Philippe

  • Marie dit :
    Bonjour Mahina et merci pour ton commentaire Ô combien juste.
    Il est vrai que ces dernières années, le temps est chamboulé complètement. Je suis attérrée par ce qui s’est produit ce week-end. Depuis 2007, là où j’habite en Béarn, j’ai été inondée, et l’an passé, ce fut la tempête avec ses conséquences : isolement total pendant des jours sans EDF ni téléphone, pas même portable ! Mais au moins, pas de blessé ou mort ! Que va-t’il encore arriver ? Je deviens totalement pessimiste à présent.
    Ceci dit, je suis admirative en ce qui concerne ton blog magnifique et, ma foi, très flatteur quant à notre belle région.
    Merci

    Amicalement, Marie

  • Flo-Avril dit :

    Des chardons sous la neige?
    Gros bisous Mahina
    Amitiés, Flo

  • marie-claude dit :

    Si nous l’avions oublié, dame nature cet hiver nous le rappelle de pas belle manière …Le chardon sur la neige …
    doit nous réveiller !
    amitié  

  • Chris dit :

    Bonsoir Mahina,
    Cette photo avec les chardons qui poussent la neige est très significative.
    Terrible tempête qui s’est acharnée sur certaines régions de notre pays.
    C’est dramatique et bien triste.
    Bonne soirée 

    • mahina dit :

      La nature a ses lois, l’homme, ne fait pas toujours attention et s’en mord les doigts apres ou rugit sa rage  trop tard… si l’on savait observer la nature….et en prendre soin!

  • Mamago dit :

    La preuve que nous ne sommes jamais seul… notre ombre nous accompagne. J’aime beaucoup tes photos. Amicalement

  • Pâques dit :

    « Nous sommes tous solidaires, équipage d’un même navire emportés par la même planète ». St.Exupéry
    Amicalement
    Marcelle

  • Tout est beau, Mahina, ce court texte, la photo…Oui, nous sommes les maillons d’une chaîne, nous sommes reliés les uns aux autres, reliés à l’univers, à la terre, à la nature !
    Merci pour ce beau mot d’une autre langue, mot empreint de tant de valeurs…
    Bonne soirée, Mahina des neiges…ou des Montagnes…:)

  • O. dit :

    Nos destins sont liés « le vol d’un papillon dans les forêts d’Amérique du sud n’est pas sans conséquyence pour nous » Bises

  • Oo° Kri °oO dit :

    Une photo qui me fascine…la résistance de la nature et ces ombres immenses pour leur donner de l’importance et honorer leur courage …

    • mahina dit :

      La neige est un peu trop présente en ce moment…mais oui… elle est magnifique et l’on resterait bien en méditation…

  • harmonie37 dit :

    U mot qui perd son sens de nos jours, très d’actuellité aujourd’hui.
    Gros bisous

  • C’est un mot que j’aimerais entendre souvent de nos jours….

    Je n’expose pas sur Chaumont, mais à Langres, si le coeur t’en dit alors je serais ravie de te rencontrer c’est du 2 au 25 avril à la Chapelle Diderot avec 23 autres artistes
    Bonne journée Mahina

    • mahina dit :

      Il est dans des langues, un mot, qui permet d’exprimer toute une pensée, celui-ci en est un….

      J’espère bien venir à Langres en avril!! 🙂

  • Magnifique photo ! bonne journée

  • Flo-Avril dit :

    Bon mercredi Mahina et merci d’être passée
    Amitiés, Flo

  • Marieluce dit :

    Ces chardons sont plus forts que tout ! Ils résistent même à l’hiver …

  • Aimée dit :

    Oh,comme c’est vrai….
    On le voit en ce moment,avec la solidarité,qu’on entre eux,ces villages qui récemment ont tout perdu.
    Si seulement tout le monde,pouvait penser ainsi….Enfin,LA PAIX règnerait  enfin.
    Bisous.Mahina.Aimée

    paysages

  • ABC dit :

    Nous ne sommes pas fait pour la solitude, mais bien pour la rencontre, même d’une fleur isolée et relevant la tête dans la neige ou au bord du fossé !

    • mahina dit :

      Oui Annick… une fleur isolée, même avec ses piquants qui résiste au froid…se redresse et attend le regard du promeneur pour s’épanouir encore un peu….

  • bleu-marine (chez souvienstoi) dit :

    « l’humanité vers les autres. »…je te reconnais bien là, mon amie !!
    Ne sommes- nous pas,  ce que nous sommes, grace à ce que nous sommes tous d’ailleurs………….
    tendrement pour toi –

  • bernard dit :

    Très beau texte d’une grand humanité. Adiu

    • mahina dit :

      Adiu Bernard… j’ai aimé le livre de Meyer, même si ce’st un livre policier, Déon meyer donne beaucoup de détails sur la vie en Afrique du Sud

  • pasteline dit :

    la photo illustre bien la citation!
    passons à côté des épines pour ne trouver que douceur!!!
    bonne journée

  • dourvac'h dit :

    Je le crois, qu’on ne peut être humain qu’à travers les autres… tels ces chardons sous la Neige de Cerdagne qui nous recouvre, nous attendons le dégel des coeurs amis qui ne saurait tarder… Merveilleuse photo où l’âme se fée ombre bleue… Ton site, Mahina, porte sur notre humanité un regard altruiste (et surtout attentif) que j’aime bien… j’ai été longtemps absent mais mieux vaut tard… Amitié !

    • mahina dit :

      Dourvac’h, sans le savoir tu a donné une réponse à Kikojo… Merci pour ces mots: « attendre le dégel des coeurs »….

      A bientôt

  • Coucou Mahina ^_^
    Le contraste entre la citation de Déon et les chardons est bizarre si ce n’est que ça rime… Drôle de choix 😉
    Au plaisir. Biz

    • mahina dit :

      Pour une fois…je vais répondre à l’envers… à cause de ta question…. contraste entre la photo et le texte? pourquoi ce choix?…Ce qui est étonnant, ce’st la diversité des commentaires où seul Kikojo trouve ce choix « bizarre », d’autres n’en parlent pas et d’autres comme ABC qui parlent de « rencontres »….

      UBUNTU: « faire parti d’un tout » comme ces chardons qui semblent si isolés mais qui pourraient presque se tenir chaud les uns les autres…. « Le groupe est l’individu »: chaque chardon est bien lui et lui seul, mais ensemble ils affrontent le froid…

       

      Je me sens souvent…plus chardon que rose… mais même avec ces piquants pas toujours bien agréable, j’en aime leur couleur bleue et ils se dressent là, au dessus de la neige, ensemble, et avec leur ombre;.. forment comme une famille….

       

      Ai-je un peu répondu?

  • Quichottine dit :

    Tu vois, je regardais les chardons, encore présents mais fanés, dans la neige, et leurs épines bien acérées… et j’ai lu le texte que tu proposes.

    Je crois que  nous avons tous auprès ou en nous un chardon, et il faut seulement savoir le prendre pour ne pas lui faire mal en  brisant ses épines, et pour ne pas nous y piquer.

    J’aime bien ton image et le texte que tu as choisi pour l’accompagner.

    • mahina dit :

      J’aime ton commentaire et je te retrouve bien là Quichottine! « savoir le prendre pour ne pas lui faire de mal, et ne pas se piquer »… Dans cette phrase, je pense que tu es TOI…. Sourire…

  • Quichottine dit :

    Amusant… ainsi, tu serais plus chardon que rose ?

    … les deux ont des épines.

    J’aime bien l’attente que chacun espère… Dégel… ou printemps.

  • Coucou Mahina 😉
    T’inquiète de toute façon je ne comprends jamais rien aux poèmes, citations etc. lol
    Je ne voyais pas la chose comme toi où justement j’imaginais le contraste entre « faire parti d’un tout » et les épines du chardon qui auraient je pense plutôt tendance à repousser …et donc vers une individualité.
    Chacun y voit ce qu’il veut d’où la diversité des commentaires et l’intérêt d’un article 🙂
    Merci pour ta réponse, je t’embrasse @+

    • mahina dit :

      sourire…je ne m’inquiète pas…J’aime ainsi la diversité des comme,ntaires, lorsque chacun met son ressenti….

      Le chardon bleu des Pyrénées ne me repousse pas, mais au contraire…m’attire! sourire

      Bisoux à vous deux

  • papillon d'illusion dit :

    ton choix de texte est magnifique, chacun d’entre nous UNIQUE mais fait de la même pate humaine que l’autre quelque soit son age, sa couleur de peau, son sexe.
    ta photo est remarquable, le chardon servant de cadran solaire !!! bien vu

  • Flo-Avril dit :

    Gros bisous Mahina, amitiés, Flo

  • Rêvons, Mahina, rêvons…Et ne lésinons pas sur les sourires…:)

  • Malou dit :

    En faisant une tite incursion sur mon blog en déshérence depuis si longtemps, je vois ta visite, Mahina de décembre dernier. Elle me touche beaucoup. Et me voilà à me promener dans tes belles montagnes, sur ton site si aérien, si serein. Merci pour la balade. Je ne suis plus guère sur la blogosphère mais j’ai eu un infini plaisir à y respirer ton air pur.
    Je t’envoie des myriades de bises salées et iodées de ma terre saline.
    Malou 

  • jacques87220 dit :

    Bonsoir Mahina
    J’en ai tellement vu dans ma vie, que je ne sais plus en quoi croire car l’amitié et l’entente ont souvent fait place a l’atgent….Un collègue de travail ne va pas hedsiter a te pietiner pour etre mieux noté que toi et j’en passe………
    Je souhaite me tromper
    Bisous a toi
    Jacques

    • mahina dit :

      Il y a toujours du noir et du blanc dans la vie, mon souhait est que cela ne fasse pas de gris, mais que le blanc domine… Bisous

  • J’ai relu à nouveau ton texte, regardé la photo. J’ai lu le commentaire de Quichottine et j’aime bien sa façon de voir ce chardon autour de nous ou en nous…Oui, je retiens…

  • Un anthropologue a proposé un jeu aux enfants d’une tribu africaine. Il a posé un panier plein de fruits près d’un arbre et il a dit aux enfants que celui qui arrivait le premier aura remporté les fruits sucrés. Quand il leur a dit de courir, ils ont tous pris les mains les uns des autres et ont couru ensemble, puis il se sont assis ensemble jouissant de leurs friandises. Quand il leur demanda pourquoi ils avaient couru comme ça, alors que l’un d’eux aurait pu avoir tous les fruits pour lui seul, ils ont dit: UBUNTU ! UBUNTU dans la culture Xhosa signifie: “Je suis parce que nous sommes. »