Le caillou d’ Escurets

Posted by Mahina on 23/11/2011
in Vous

Cailloux

Aimés, dans la nature ou dans la poche trouée

Indisciplinés, ils prennent parfois la clé des champs

Rient et sourient des mots qu’ils engendrent

Ne pensez-vous pas qu’ils sont vivant

Seul ou ensemble, Mémoire de la Terre!

 

111121.JPG

 

 

Découverte d’un amoureux des cailloux!

 

« N’ êtes-vous pas amoureux des mots ?
Ils sont, dans notre bouche, comme des cerises à l’eau de vie.
C’est par eux que nous nous relions.
Comme le cordon ombilical relie le foetus au coeur de sa mère.
Même si nous les écrivons seulement, avec une plume ou un clavier : peu importe.
Ce sont eux qui établissent entre nous une circulation vitale.
Nous les échangeons comme des trésors que nous partageons,
dont nous nous enrichissons les uns les autres en les mettant en commun.
Nous sommes riches des trésors de tous.

N’ êtes-vous pas amoureux des cailloux ?
Nous les rencontrons le long des rivières, sur les plages, dans les montagnes.
Ce sont des morceaux d’étoiles qui nous attendent.

Alors j’ai eu un jour envie de faire un petit poème pour dire mon amour des mots et mon amour des cailloux : il me semble que c’est le même ! »

 

Pour lire le Poème, allez le découvrir chez Kasimir…

35 Comments

  • ABC dit :

    Et quand l’amour des mots rejoint celui des cailloux, ils s’échangent des clin d’œil complices !
    Un cadeau de la nature comme elle en fait tant à ceux qui savent ouvrir les yeux et s’émerveiller.

  • Malou dit :

    Tu vois, nous avons un intérêt commun. Moi aussi j’aime les minéraux de toutes sortes, je les ramasse. Je les mettais dans ma maison. Aujourd’hui, nous avons fait, dans le jardin, un massif sec où je peux les placer là où je veux pour mon plus grand plaisir. Bises salines, Mahina.

  • Mistigris dit :

    les cailloux !! les petits, les moyens, les gros, ou trés trés gros…je les adore, j’en ai quelques uns à la maison glané par ci par là, comme tu as raison ! celui ci je verrai….un chat assis..ou un personnage ? comme chacun voudra, Bisous miaouuuu!!!!!!!!!!!

  • Christian dit :

    Bonsoir Mahina

    Si un jour tu as l’occasion de regarder l’intérieur d’un caillou, c’est à dire une lame mince vue en lumière polarisée, tu découvriras un monde inconnu d’une beauté insoupçonnée. Les couleurs dansent, changent, mutent d’un jaune à un brun en passant par un rouge vif, des bleus éclatent et s’éteignent.

    C’est l’histoire de la roche qui s’écrit, sa naissance première, ses combats dans les entrailles de la terre, ses torsions sous les montagnes, éventuellement sa refonte en s’engloutissant dans le magma. Tu verras alors les cailloux de tes chemins comme des témoins de notre histoire, infatigables bavards pour celle ou celui qui sait les écouter.

    Je t’embrasse

    Christian

    • mahina dit :

      Les témoins sur notre chemin, cela pour sûr!!! Bavards? oh oui… Quant à en voir l’intérieur, je ne sais pas encore assez les regarder…

      Bisous Grillon, à partager avec Grillonnette

  • Quichottine dit :

    Je vais aller chez Kasimir…

    Mais tu sais que tu es terrible, toi. On croirait le lutin bleu de Kri.

    Il faudra que je le retrouve, mais cette image me parle beaucoup à moi…

    Merci pour ce lutin hésitant mais souriant.

    Passe une douce soirée. Bisous.

  • Mich dit :

    bonjour

    votre blog est vraiment super et j’ai joins un lien dans l’une des pages du mien.

    superbes photos et très beaux textes.

    Mich

  • patriarch dit :

    Joli poème… merci. Belle journée avec bises

  • montcalm dit :

    Les cailloux ! j’ai aussi cette passion ; là-haut quand l’endroit m’a inspiré je redescends avec un cailloux dans mon sac à dos ; comme une relique du site . Dans ma bibliothèque de montagne , j’ai ainsi entassé pêle- mêle presque tous les massifs des Pyrénées .Les toucher est magique , cela transporte là bas …

  • Marieluce dit :

    Mon petit garçon adore ramasser des cailloux, il en met plein ses poches … Ses préférés sont noirs, il dit que ce sont des silex et qu’il va pouvoir faire « jaillir le feu » !

  • marie-claude dit :

    pareil à une sculpture africaine ce caillou parle de tes mots, nous incite à regarder ce que d’ordinaire nous foulons à même la terre … il fait rêver !
    amitié .

  • kasimir dit :

    alors ça c’est fou !
    En te lisant , j’ai pensé que tu pensais comme moi
    et ce n’est qu’à la fin que j’ai réalisé que tu me citais !!! (ce que j’ai été obligé de vérifier)
    C’est parfait, je suis ravi : c’est comme si nous chantions la même chanson ensemble, dans un choeur.

  • Mathilde dit :

    Comme toi , j’ en ai une belle collection …chacun a son langage ..:-))
    Bisous Mahina

  • Marine D dit :

    Je te comprends Mahina, jeune je ramassais de jolis cailloux lors de nos virées en montagne, en lestais les sacs à dos bienveillants en plus du mien, m’arrêtais au bord des ruisseaux pour qu’ils brillent et les rangeais dans la remise à bois en rentrant à la maison, un jour une personne impatiente me les avait tous bousculés, je m’en souviens encore !
    C’est ubne belle pierre on dirait une sculpture ancienne

  • bernard dit :

    Un joli lien que je viens de visiter. Bonne soirée.

  • DD dit :

    ahhh je ne suis pas la seule à ramener des cailloux !!! ou du sable aussi selon là où je vais …
    Bonne journée Mahina, bises

  • ROSIA* dit :

    Je te souhaite un très beau week-end——-

    Gros bisous————–

  • celine dit :

    je comprends qu’il te plaise beaucoup..bises et bon week-end. celine

  • alphomega dit :

    Et oui… les cailloux. Nous les foulons, les piétinons sans vergogne. Qui fait attention au caillou dans lequel il donne un coup de pied… comme ça simplement pour donner un coup de pied et voir partir la pierre. Faut-il avoir un coeur de pierre.
    Mon épouse et moi n’allons nulle part sans rapporter une pierre de ces lieux arpentés. Alors il y en a dehors, il y en a dedans; des gros, des moyens, des petits avec tout un nuancier de couleurs. Souvenirs comme pour retrouver les chemins parcourus. Le syndrome du petit Poucet?

  • marilou dit :

    On dirait un bonhomme des Andes !