Je voudrais tant….

Posted by Mahina on 03/08/2014

christiancouteauCroquis aquarellé de Christian Couteau (Rencontres Balades et Bonne mine)

.

Chez les autres, cela parait si simple…

Crayon prêt,

la main tremble,

le dessin s’esquisse.

Les couleurs s’installent,

le regard critique.

Non, vraiment, ce n’est encore pas pour aujourd’hui…

Et l’esquisse se déchire et d’un geste rageur, s’en va.

 

Pourtant, il en est parfois de si beaux,

tout simple.

le crayon danse,

les couleurs chantent,

elles ont « bonne mine »

et donnent le sourire à la main.

 

Allez, encore un essai…

ne pas s’arrêter.

Essayer d’y croire.

Qu’est-ce qu’une fois?

Il faut mille fois

et plus de persévérance…

Un jour viendra

où ces dessins là trouveront une bonne mine!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fusain Mahina, Hawak du Clan des Brésiliens

.

110128-blogAquarelle Mahina, 2011

.

croqdamblain« Croq-Damblain », juillet 2014, avec Gisèle Seyller

18 Comments

  • Courage ma souris, pratique, pratique et encore pratique et tu verra…on l’aura un jour ….on l’aura… c’est sûr !
    Regardes les dessins que tu oses attaquer !!! regardes en arrière et tu verras le chemin déjà parcouru …bises colorées

  • Mahina dit :

    si je regarde ce qui va à la poubelle…. c’est désespérant….
    Tu n’as pas fini de me voir « hésiter »… en Ardèche!!

  • Mistigris34 dit :

    arrêtes de douter autant, c’est magnifique ce que tu fais, j’admire et j’aime beaucoup, bonne soirée, MIAOU !!!!

  • C’est en forgeant qu’on devient forgeron…..
    …persévère…tu ne le regretteras pas….tu sais faire !!!!!

  • Marieluce dit :

    Et, il arrive quelquefois qu’un dessin « raté » devienne un chef d’œuvre … Alors, pourquoi s’en faire ? Laissons plutôt aller le crayon au gré de nos émotions … et on verra bien !

  • COUTEAU dit :

    Merci bien pour la pub A.M …..Je risque paraître sévère mais c’est comme celà que je me suis formé dans l’isolement le plus complet avec des sujets ou motifs difficiles pour le néophite ! Ce n’est pour vous décourager mais c’est la voie que je ne regrette pas d’avoir prise …Vous pouvez penser : « Erreur, excés d’ambitions » Non j’ai pris le problème en le contournant comme savent le faire si bien les Asiatiques . En effet chaque fois que j’échouais je n’étais pas désespéré car j’avais un motif complexe qui me faisait dire  » demain j’essaierai de faire mieux » ….il n’y a que la poubelle qui a crié « Grace » 🙂

  • flipperine dit :

    c’est en forgeant qu’on devient forgeron

  • Quichottine dit :

    Tu vois… tous te soutiennent.
    Je sais que tu vas y arriver. L’idée est déjà là, l’envie… reste le geste qui n’est pas encore conforme à tes désirs mais qui arrive déjà à satisfaire ceux qui ne les connaissent pas.

    Que de chemin parcouru depuis tes premiers essais !

    Pourtant, j’ai envie de te dire qu’il ne faut pas mettre de côté ta sensibilité, ton regard, ce qui fait que même les premiers tableaux, les premiers dessins, avaient ce « quelque chose » qui fait que l’on se retourne pour regarder encore une fois avant de refermer la page.

    Passe une douce journée. je t’embrasse.

  • fmarmotte5 dit :

    En plus de tout le reste, je devrais mettre aussi un boite de couleurs dans mon sac à dos, ça me changerait de ces crayonnés au Bic bleu. Bonne route.

  • Renée dit :

    manifestement tu te débrouille très bien en dessin et…en poème. Bises

  • celine dit :

    eh bien moi, je les adore tes croquis et aquarelles, tes oeuvres me parlent, en un mot …..j’aime (heu cela fait deux). bravo pour ce superbe texte, j’aime, cela correspond assez aux pensées que peut avoir tout artiste. pour ma part, je me base sur deux dictons qui me plaisent « c’est en forgeant que l’on devient forgeron » et « à vaincre sans péril on triomphe sans gloire ». on peu aussi ce dire  » à chaque jour suffit sa peine »…..bises. celine

  • celine dit :

    je voulais mettre un com sous ton article avdc l’iris bleu impossible, alors je le mets ici. aujourd’hui je le mets à l’honneur sur mon blog. ote moi d’un doute, vu tes aticles, je pensais que tu étais dans les pyrenées, mais je vois que tu vas à l’atelier chez gisèle, alors pyrenées ou vosges? j’espère que cela va pour toi. bises. celine

    • Mahina dit :

      Les commentaires sont fermés au bout de deux mois pour éviter les spams.
      Je vais aller voir ton article.
      Je suis dans les Pyrénées dès que je peux, c’est à dire, pas assez à mon goût!! Les Pyrénées sont ma vallée de coeur. En particulier, la Vallée d’Aspe et Sarrance et Pau bien sûr. mais je n’y habite pas…on ne fait pas toujours ce que l’on veut!! dommage! J’habite en Haute-Marne, à 3/4 d’heure de route de chez Gisèle.
      Bisous

  • Marie dit :

    Tout bon artiste doit douter. Un artiste n’est jamais sûr. Il revient sans cesse sur son tableau et puis à la fin il met LE point. Celui qu’il pense être le final mais qui, réellement ne l’est pas car dans sa tête, il y aura toujours quelque chose qui n’ira pas. C’est pareil en poésie et dans les autres arts. Bonne rando.

  • Marie dit :

    Et j’ai oublié le principal, j’aime tes aquarelles si « tendres »!

  • marinelou dit :

    Chaque jour apporte son petit caillou de progression, – si j’ose dire -et c’est superbe ces rencontres Mahina, j’aime beaucoup ce que tu montres, j’ai un faible pour la première aquarelle et ses tons vifs et délicats à la fois, il nous arrive souvent de douter mais les progrès sont là quand on s’accroche, et le plaisir aussi…
    Bisous Mahina

  • marinelou dit :

    Je ne t’ai pas dit que j’adorais ton fusain et que ce porche pyrénéen sans doute est plein de douceur bleutée…

  • alphomega dit :

    Mes préférences vont à l’aquarelle de 2011 et au fusain. Je dirai même en premier le fusain, j’avoue que j’ai un faible pour les dessins juste esquissés.
    J’admire celles et ceux qui savent et peuvent créer sur toile ou sculpter la matière