First page of the Au Cayolar des silences murmurés archive.

En avant

Posted by Mahina on 27/11/2016 with 16 Comments
Pastel 20*30. Mars 2016

Pastel Mahina 20*30. Mars 2016

 

Sur la route secrète, entre les rivages et les sommets,

Aller de l’avant.

 

Se lever, balayer la poussière de nos vies,

               Et partir.

               Où?

              A la suite de qui?

              Vers quel idéal?

              Vers quel chemin?

 

A chacun de trouver son futur, tout proche,

à la poursuite de ses rêves.

Écouter le murmure intérieur

qui nous fait aller de l’avant.

En Avent, ou en Avant, c’est selon, pour chacun.

 

Partir sur le chemin de ses rêves

ou tout simplement sur la route de son quotidien….

 

 

Au Cayolar des silences murmurés

Posted by Mahina on 02/11/2016 with 15 Comments
rueba-del-bozo-10.07-018
.

Au Cayolar, Le silence est revenu. Le feu a fait son œuvre, comme les bergers qui font l’écobuage pour que tout renaisse….

Les murmures se font intérieurs, douceur ou tempête, nul son ne passe la frontière du réel.

.

Au Cayolar, Les silences accompagnent les pas des isards furtifs, des marmottes qui s’empressent d’hiberner, l’hiver arrive à grands pas dans les montagnes, des vautours qui d’un coup d’ailes font s’envoler les petits pour un premier essai dans le soleil levant.

.

Au Cayolar, Les murmures se font prières intérieures, La beauté des premières neiges sur les sommets donne au randonneur la plénitude.  Celle ci l’habite  pour un temps, puis vient le moment du doute ou de la lassitude ou encore de la tristesse.

Mais viennent les mots amis, les photos des endroits aimés, la certitude de retourner là-haut…. et tout est bien!

P7200245

Du Cayolar, je n’en garderai qu’un….

Musique du coeur

 Le silence se tait parfois,
il écoute,
heureux….
d’avoir enfin à prêter l’oreille

Souffle de vie,
paroles au loin,
des mots qui résonnent
de Toi,
sans toujours Te nommer,
mais toujours là…

Petite musique,
ritournelle
du coeur,
d’un morceau de piano
en sourdine
qui accompagne ce silence qui parle….

etoile1