Rencontres

Posted by Mahina on 14/09/2012

rueba-del-bozo-10.07-018.jpg

Isards, octobre 2007, la Rubia del Bozo

 

Les isards curieux se retournent

Les vautours de même leur répondent

Rencontres parfois insolites

Le Grillon dit bonjour à la P’titeSouris

 

Rencontres parfois improbables,

Et pourtant d’un sourire, tout peut naitre.

La rose sauvage et le chardon se côtoient

En montagne, chacun se dit bonjour à chaque rencontre.

 

120810_astun.JPG

Vautours curieux, août 2012, sur les crêtes d’Astun

32 Comments

  • Quichottine dit :

    Chacun se dit bonjour… j’aimerais que ce soit ainsi partout, pas seulement en montagne.

    Pourtant, je sais que ce n’est pas toujours le cas.

    J’aime beaucoup ces images…

    Merci pour ces rencontres improbables, ces moments de partage.

    Passe une douce journée, Mahina.
    Je t’embrasse fort.

  • Mistigris dit :

    trés belles photos, et joli texte comme toujours,
    belle journée à toi, Bises,
    MIAOU !!!!!!

  • marie-claude dit :

    Rencontres insolites, rencontres improbables MAIS rencontres !
    Sourires qui percent les glaces, bonjours qui réchauffent et amitiés qui naissent …
    De tout cela laissons nos vies s’agrémenter !

  • Christian dit :

    Bonjour Mahina,

    Ce matin, c’est depuis la voute des tilleuls plus que centenaires de la promenade du Côna, au dessus de Bourmont, que s’est dévoilée la plaine du Bassigny, ôtant son écharpe de brouillard. La cathédrale gothique que forment leurs branches pleurait des feuilles d’or tournoyant lentement dans la lumière.
    Seul promeneur dans ce silence, j’ai poursuivi le chemin à travers le chaos des « Roches » jusqu’à la source de Marie-Fontaine, ancien lavoir où jeune Grillonnette faisait jadis la lessive familiale.
    Si tu ne trouveras là ni condor ni isard, tu seras accueillie par le pic épeiche qui te conduiras d’un côté à l’église Notre Dame et sa table d’orientation, ou de l’autre bien plus loin au moulin de Quiquengrogne sur la Meuse.
    Je ne sais pas si tu y feras des rencontres improbables,mais tu trouveras la sensation de paix que procure la nature quand elle devient sanctuaire.
    Pour rencontrer un grillon apprivoisé, il te faudra te rendre aux Dentelles de Montmirail ou aux Demoiselles Coiffées, autres lieux propices à la marche, avec ou sans bâtons, fouettée par un Mistral ravigorant.
    Puisse la rose sauvage se plaire en Lorraine en cette fin d’été et aborder l’automne avec tout son parfum.

    Bises du grillon

    • mahina dit :

      Coucou Grillon. En te lisant, j’imagine Grillonnette penchée sur son lavoir, rêvant au soleil et murmurant qaund la lune se faufile. Il va bien falloir que je découvre cette région qui est malgré elle devenue ma région…. J’avoue que j’aurai plus plaisir à mener mes pas sur les pentes du Ventoux, un jour…. en descendant à marseille peut-être…

      Les rosiers ne me font pas la tête, je leur donne de l’eau, même s’ils n’en ont pas besoin, pour leur montrer que je pense à eux!!

      Bisous haut marnais, bientôt, je serai dans les Pyrénées, en attendant, je fais marcher les batons!!

  • ABC dit :

    Et c’est ce bonjour qui fait la différence, j’aime tes rencontres montagnardes…

  • merci pour le vote!!!!!!!!!!

  • Marine D dit :

    J’aime beaucoup cette image des vautours… C’est vrai en montagne tout le monde se dit bonjour…
    Bises Mahina

  • Marieluce dit :

    Certains sont plus sympathiques que d’autres, et pourtant tous n’aspirent qu’à une chose, être aimés …

  • DD dit :

    c’est vrai qu’en montagne on se dit bonjour … en français, en espagnol …
    un jour on avait bivouaqué dans le canyon d’Ordesa, le matin au réveil des isards à 2m de la guitoune … ils broutaient, on aurait dit qu’ils attendaient le café … rires …ohlala quel bonheur … mais à l’époque je ne faisais que très peu de photos, j’ai les images dans la tête !
    inversement on a vu des isards malades, la kératite je crois … ils deviennent aveugles, se blessent voire se tuent sur les parois rocheuses
    quant-aux vautours ils sont de plus en plus nombreux à chercher à manger, dans les estives du Pourtalet on en a vu des dizaines, je dirais même des centaines !
    Bonne soirée Mahina, bises

    depuis que je te connais je pensais que tu vivais dans les Pyrénées … mais dans ton com tu me dis « chez nous dans la Marne » ? j’ai dû louper quelque chose …

    • mahina dit :

      j’ai un pied en haute marne, un dans les pyrénées. Mais ma tête est toujours dans les pyrénées!!

      oui, les vautours sont nombreux, ils tournent parfois et nous observent. Ceux ce cet été avaient l’air de se moquer de nous, bien ancré sur leur rebord de rocher!

  • domi dit :

    Magnifique article bisous et bon début de semaine

  • sido dit :

    Lieux privilégiés ces chemins de randonnée où effectivement les inconnusde toute catégorie se croisent et se saluent, lieux de convivialité particulière qui disparaissent avec le béton ! imagine-t-on la même chose sur les trottoirs des villes ?

  • la guyanaise dit :

    sympas, ces photos!
    isards et vautours…curieuse rencontre….
    amicalement de Cayenne.

    • mahina dit :

      Et bien voilà….ma Clairette part: Antilles -Guyane, on saura lundi prochain où elle sera pour les 6 premiers mois!

  • celine dit :

    de magnifiques rencontres en effet, on y croise aussi des marmottes aussi. pour les mousquetaires, j’ai prévu de participer à tous les défis sauf pb . si mes défis te tentent, pas de pb, lance-toi. bises. celine

  • did dit :

    De bien jolies rencontres
    Bonne journée

  • Kri dit :

    Dommage que ce ne soit pas » montagne » partout
    Jolis mots
    Douce nuit

  • celine dit :

    c’est l’avantage des balades en montagne, on y fait des rencontres toujours enrichissantes que cela soit avec la faune, les autres promeneurs ou la flore. bises. celine